FANDOM


Symbole d'Articles de Rang S
Combat Précédent:

Le Grand Banquet

Prochain combat:

Libération d'Oracion Seis

Massacre à Era
Era est détruit
Arc:

Arc Tartaros

Localisation:

Era

Date:

X791

Issue:

Mort des membres du conseil et destruction d'Era.

Participants

Conseil Magique

Jackal

Magie utilisée

Aucune

Divers dommages
  • Destruction d'Era
  • Mort de Gran Doma
  • Mort de Ork
  • Mort de Rahal
  • Mort de 7 membres du Conseil inconnus
  • Mort de 119 personnes en tout

Aucun

Le Massacre à Era est un évènement qui prend place durant l'Arc Tartaros.[1][2]

Prologue

Bâtiment d'Era

Les membres du Conseil se rencontrent à Era.

À Era, plusieurs membres du Conseil Magique discutent de la victoire de Fairy Tail au grand Grand Tournoi de la Magie (X791), et cela, dès le retour du Groupe de Tenrô, un autre membre du Conseil ajoutant que la Guilde de Fairy Tail à l'air d'apprécier le fait d'être différente des autres. Pendant ce temps, alors que les membres du Conseil discutent de la possibilité et de la difficulté d'empêcher la tenue des prochains Grands Tournois de la Magie, Rahal et Dranbalt soupirent en se regardant l'un et l'autre. C'est alors que le Président du Conseil Magique Gran Doma cogne son bâton contre le sol, demandant le silence. Il annonce que le sujet du jour est la Guilde Tartaros.

Gran explique donc que, les sept derniers jours, plusieurs guildes supposément alliées à Tartaros ont été inexplicablement anéanties et que, malgré le fait qu'ils n'ont aucune idée de qui est derrière ça, ils sont à la fois reconnaissants et inquiets.


Un membre non identifié du Conseil entre dans la discussion, indiquant que si les auteurs étaient une guilde légale, ils ont à craindre d'être victimes de représailles, tandis que deux autres discutent de la possibilité que Crime Sorcière pourrait être responsable de cet acte. Cependant, deux membres du Conseil établissent la possibilité que c'est peut-être une preuve au monde entier qu'ils sont puissants, toutefois, Ork les châtie pour penser une telle chose. Il continue en disant que l'auteur de cet acte n'est nul autre que Tartaros eux-mêmes. Il explique que dans le but de se rendre plus puissant, ils ont liquidé les plus petites guildes affiliées avec elle.[3]

Gran Doma portrait

Gran Doma fait son déclare qu'il faut prendre les armes.

Déconcerté par les moqueries de ses collègues, Ork est insulté par ses semblables, qui prétendent non seulement que les Guildes illégales s'en prenant aux uns les autres est impossible (et que Tartaros devrait avoir les forces dont ils ont besoin), mais aussi prétendent qu'Ork devient sénile de par sa vieillesse. Contrairement aux croyances de ses semblables, Gran prend la théorie d'Ork à cœur, en la qualifiant d'extrêmement plausible, ce qui surprend les autres membres du Conseil. Gran indique que, après avoir fermé les yeux sur Tartaros depuis si longtemps, le moment est venu pour eux de prendre des mesures : malgré la force de Tartaros et que sa vraie forme reste inconnue, si elle devait tomber, l'Alliance Baram tomberait avec elle. Il ajoute que le Conseil de la Magie doit prendre les armes les plus fortes et prendre position ; une telle déclaration déconcerte beaucoup de membres du Conseil.[4]

Massacre à Era

Destruction d'Era

Dranbalt dans les ruines du bâtiment.

Au même moment, une grenouille messagère du Conseil Magique entre dans la salle de réunion, criant que quelque chose d'horrible vient d'arriver, il se fit réprimander un des membres du Conseil, mais, alors qu'il les prévient que des intrus ont été repérés, le quartier général du Conseil Magique est détruit dans une gigantesque explosion, générant le chaos dans l'ensemble de la bâtisse.

Sévèrement blessé et gisant sur le sol en plein milieu d'un tas de débris, Dranbalt se réveille et remarque qu'il est étendu juste à côté de Rahal. Après avoir secoué vigoureusement le corps de son ami, il comprend qu'il est mort. Dranbalt regarde autour de lui, horrifié à la vue des cadavres des membres du Conseil Magique. Après s'être relevé et rapidement retombé, hurle afin de découvrir des rescapés puis, avec une expression de bonheur, découvre qu'Ork est parmi les survivants.[5]

Jackal s'apprêtant à tuer Ork

Jackal s’apprêtant à tuer Ork.

La joie de Dranbalt ne dure pas longtemps parce qu'à ce même moment, une main noire d'un homme à l'apparence animale plaque la tête du vieux conseiller au sol. Avec un rictus mauvais, l'intrus, en se moquant, déclare que laisser Ork vivre n'est pas une option puisque l'assassinat des neuf membres du Conseil Magique est la directive qu'il a eue. Murmurant le mot « explose », le bras de l'homme commence à briller, provoquant les hurlements de Dranbalt lui demandant d'arrêter. Ork ordonna à Dranbalt de fuir.

Dranbalt, après avoir entendu cela, dit tristement qu'il ne peut pas. Alors qu'Ork lui supplie de penser à ce qui va arriver si il refuse. Avec la lumière du bras de l'assaillant atteint son maximum, Ork hurle à Dranbalt de courir, interrompu par l'homme se présentant sous le nom de Jackal, de la Porte des Neuf Démons de Tartaros et ordonne à Dranbalt de se souvenir de son nom comme étant celui qui, à lui seul, a massacré la totalité des membres du Conseil ; Ork hurle à Dranbalt une dernière fois de s'enfuir, avec les larmes aux yeux. Dranbalt cri le nom d'Ork, tandis que Jackal, avec un sourire diabolique, créer une dernière explosion.[6]

Après le Massacre

Dranbalt menace Cobra dans sa cellule

Dranbalt menace Cobra dans sa cellule.

Ailleurs, alors que la nouvelle du massacre du Conseil Magique voyage partout, Dranbalt atteint la prison souterraine ou Cobra est emprisonné. Lorsque Dranbalt demande à Cobra s'il a entendu ce qui s'est produit, ce dernier se moque de lui en lui répondant qu'il sait très bien qu'utiliser la Magie dans sa cellule lui est impossible et qu'il a entendu l'explosion comme n'importe quel humain normal l'aurait entendue. Dranbalt exige vicieusement que Cobra lui révèle tout ce qu'il sait à propos de Tartaros. Cobra rit à cela, affirmant que la seule façon de lui faire révéler ce qu'il sait est de libérer ses camarades et lui-même. Dranbalt réplique disant qu'il n'a pas le pouvoir de le faire ce à quoi Cobra lui dit qu'il n'a qu'à parler à ceux plus hauts que lui. En réponse, Dranbalt dit solennellement à Cobra que tous les hauts placés ont été assassinés, choquant le chasseur de dragon.

Puis, avec un sourire, Cobra dit en plaisantant qu'ils ont pris les choses à l'extrême, ce qui irrite grandement Dranbalt et le pousse à se téléporter derrière Cobra, couteau à la main. Tenant sa lame sur la gorge du mage noir, Dranbalt dit à Cobra que ses amis sont morts et que sa patience est à bout, lui demandant de révéler tout son savoir s'il ne veut pas que cette respiration soit sa dernière. Sans perdre son sang-froid, Cobra sourit et dit à Dranbalt qu'il ne changera tout de même pas d'avis à propos de sa condition, indépendamment de toute circonstance. Après avoir rencontré le regard de colère de Dranbalt, Cobra dit, cependant, qu'il va révéler à l'homme une chose.[7]

Porte des Neuf Démons Animé

Les Neufs Portes Démoniaques font leur entrée.

Pendant ce temps, au siège de Tartaros, le membre des Porte des Neuf Démons Kyouka accueille son compatriote Silver, qui remarque que, comme toujours, elle a l'air magnifique. Avec une expression sévère, Kyouka remarque qu'elle est surprise que Silver soit arrivé dans sa forme «humaine», quelque chose à laquelle l'homme répondit que c'était quelque chose qu'il trouvait plus «viril». Après avoir appris par un autre membre des Neufs portes Démoniaques que Jackal et Tempester sont en mission, Kyouka affirme que leurs absences ne peuvent que signifier le commencement de leur opération. Avec ses six autres compagnons derrière elle, Kyouka déclare qu'ils, Neuf Portes Démoniaques de Tartaros, vont montrer au monde quel genre d'enfer peut être forgé par leurs mains. De retour dans la prison souterraine, Cobra dit à Dranbalt que pas un seul membre des Neuf Portes Démoniaques n'est humain; ils sont tous les démons des livres de Zereph et leur Maître, E.N.D., est le plus puissant Démon de Zeleph.[8]

Statistique du Massacre

Finalement, 119 personnes furent tuées et blessées (les membres du conseil décédé inclus) dans l'explosion du Conseil Magique, faisant de cela une catastrophe majeure.[9]

Victimes

Références

  1. Fairy Tail Manga: Chapitre 356
  2. Fairy Tail Anime:Épisode 234
  3. Fairy Tail Manga: Chapitre 356, Pages 3-6
  4. Fairy Tail Manga: Chapitre 356, Pages 6-7
  5. Fairy Tail Manga: Chapitre 356, Pages 7-12
  6. Fairy Tail Manga: Chapitre 356, Pages 12-16
  7. Fairy Tail Manga: Chapitre 356, Pages 23-27
  8. Fairy Tail Manga: Chapitre 356, Pages 28-30
  9. Fairy Tail Manga: Chapitre 357, Page 6

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard